PW-5 Smyk & PW-6

 
 


 PW-5 “Smyk” : le cahier de charges IGC respecté à la lettre...

Un peu d’histoire...

Le PW-5, appelé en France “Piwi”, de son vrai nom “Smyk” (Galopin), est un planeur monoplace de la classe mondiale, le premier de cette classe, et - hélas - probablement le dernier...

Tout à commencé en 1987, par une réunion de l’IGC (Commission Internationale de Vol à Voile) consacrée à la stratégie. Décision fut prise de lance le développement d’une nouvelle classe monotype, appelée “mondiale”. Un comité d’évaluation sous la direction de professeur Piero Morelli fut crée, lequel a émis en novembre 1989 un appel d’offres pour la conception de ce planeur.
Le cahier de charges était le suivant : train fixe, sans volets et ballasts, vitesse de décrochage au poids maximal inférieure à 65 km/h, finesse maximale 30, taux de chute minimal 0,75 m/s, capacité à faire des glissades, des aéro-freins et un frein de roue efficaces, branchement de profondeur automatique, le tableau de bord non blessant en cas de crash, largage de verrière à deux mains, siège et ceintures résistants à 15 g, batterie, bouteille à oxygène et autres équipements résistant à 20 g, taille pilote jusqu’à 192 cm, les gueuses d’égalisation. Il devait aussi être facile à déplacer au sol, facile à gréer par 2 pilotes de taille moyenne. Parmi 42 proposition reçues en août 1990, le comité a sélectionné 11 dessins qui devaient passer au stade des prototypes. Seuls 6 prototypes furent présentés au comité en octobre 1992 à Oerlinghausen. Le comité a testé les prototypes et visité les usines concernées et, au printemps 1993, a déclaré vainqueur le projet PW-5 de l’École Polytechnique de Varsovie (Politechnika Warszawska, d’où le nom “PW”). Le prix de vente était fixé par l’IGC, et le concepteur devait fournir une licence de fabrication à tout demandeur. Un peu plus de 260 exemplaires furent fabriqués à ce jour, ce qui n’est pas beaucoup pour un monotype. Toutes les tentatives de fabrication en dehors de la Pologne ont échoué pour des raison économiques. On voit que les performances du PW-5 sont un peu meilleures que celles exigées par la cahier de charges, mais elles sont aujourd’hui relativement modestes, et c’est le principal reproche que formulent ses détracteurs.

Alors, les performances ?

Construit en composites verre - époxy, il a une aile médiane et un empannage classique cruciforme. Certifié et livré en standard avec deux crochets, de remorquage (E85) et de treuillage (G88). Le branchement de la commande de profondeur est automatique. Fabriqué conformément aux exigences de l'OSTIV et selon la norme JAR-22 en catégorie U (Utility), le PW-5 offre une très faible masse, une excellente maniabilité, une très bonne visibilité intérieure et extérieure, et un pilotage homogène. Son décrochage est docile, sans tendance à partir en vrille.

Le cockpit est non seulement spacieux, avec le palonnier réglable en vol et le dossier ajustable, mais en plus le siège du pilote possède un espace intégré pour le ballast, de manière a assurer la masse au décollage maximale, indépendamment du poids du pilote.

Sa charge alaire modérée et le profil moderne de son aile, autorisent les vitesses faibles en spirale. Même si sa finesse n’excède pas 33, son taux de chute (minimal: 0,64 m/s à 73 km/h) est plutôt bon. Quant à sa vitesse de décrochage, elle est excellente avec 58 km/h. Au sol, le roulage sur son train principal suspendu est facilité par une roulette de nez.

Mais par dessus tout, PW-5 demeure, en tant que Classe Mondiale, le seul planeur monotype à ce jour, permettant ainsi au pilotes de se mesurer dans les conditions de monotypie stricte : la même masse, la même charge alaire, la même finesse.

Certificat : EASA.A.087

Potentiel certifié: 9.000 heures.

Garantie constructeur: 24 mois.

CARACTERISTIQUES

- Envergure                           13,44 m

- Longueur                               6,22 m

- Hauteur                                 1,86 m

- Surface alaire                      10,16 m2

- Allongement                        17,8

- Masse à vide                     190 kg

- Masse maximale               300 kg

  1. -Facteurs de charge (VA)       + 5,3 / - 2,65

  2. -Facteurs de charge (VNE)    + 4,0 / - 1,50

PERFORMANCES (à la masse maximale)

- Finesse maximale                33

  mesurée                          à  80 km/h

- Décrochage                        58 km/h

- Taux de chute minimal    - 0,64 m/s

  mesurée                          à  73 km/h

- VNE    220 km/h


 PW-6 : un biplace moderne et sans histoires

Le PW-6U est un planeur biplace école en tandem, avec une aile médiane et un empannage classique cruciforme, construit en composites verre - époxy. Certifié et livré en standard avec deux crochets, de remorquage (E85) et de treuillage (G88).

Fabriqué conformément aux exigences de l'OSTIV et selon la norme JAR-22 en catégorie U (Utility), le PW-6 offre une excellente maniabilité, une très bonne visibilité intérieure et extérieure en place arrière, et un pilotage homogène. La cabine avant est identique à celle du monoplace de classe mondiale, PW-5, et les sensations aux commandes sont similaires. De cette manière, le PW-6 prépare les élèves à la transition vers ce monoplace de manière optimale. Son décrochage est docile, sans tendance à partir en vrille.

Son cockpit est spacieux, et avec les palonniers réglables en vol et les dossiers ajustables dans les deux cabines, il permet aux pilotes de toutes tailles de trouver un bon confort.

La verrière en deux pièces offre aux deux occupants un accès facile et néanmoins une bonne visibilité. Le planeur est équipé en standard de deux tableaux de bord.

Sa charge alaire modérée et le profil moderne de son aile, autorisent les vitesses faibles en spirale. Même si sa finesse n’excède pas 34, son taux de chute (minimal: 0,75 m/s à 80 km/h) demeure correct. Au sol, le roulage sur son train principal suspendu est facilité par une roulette de nez et une roulette de queue.

Certificat : EASA.A.088

Potentiel certifié: 6.000 heures.

Garantie constructeur: 24 mois.

CARACTERISTIQUES

- Envergure        16,00 m

- Longueur          7,85 m

  1. -Hauteur          2,44 m

- Surface alaire         15,25 m2

- Allongement            16,8

- Masse à vide           360 kg

- Masse maximale     546 kg

  1. -Facteurs de charge (VA)  + 5,3 / - 2,65

  2. -Facteurs de charge (VNE)  + 4,0 / - 1,50

PERFORMANCES

À la masse de                540 kg

- Finesse maximale        34 (mesurée à 85 km/h)

- Décrochage                 68 km/h

- Taux de chute mini    - 0,75 m/s (mesurée à 80 km/h)

- VNE                            260 km/h



Après plusieurs années de production dans l’usine d’État PZL-Swidnik, par son vrai métier un fabricant des... hélicoptères, la production des deux planeurs a été cédée à la société privée ZSJ (Établissement de Planeurs de Jezow), sise à Jezow Sudecki, dont le site vous pouvez voir ICI.


 SZD-48-3 - dévelopement du Jantar STD :

Par ailleurs, et sans rapport avec le "PiWi", une version du fameux Jantar Standard, appelé SZD-48-3M "Brawo" - destinée notemment à la compétition en classe club - est proposée par cette même société ZSJ Jeżów. Doté d'un coefficient de handicap 100 (le même qu'un Cirrus Std 16 m), il semblerait que "Bravo" est judicieusement placée...
À voir ICI.

 

Binôme : planeur de la Classe Mondiale et son biplace